fumex.jpg

Stéphanie FUMEX, notre metteur en scène de 2015 à 2018

Comédienne issue du Théâtre du Soleil et de la Troupe de l’Épée de Bois, Stéphanie crée rapidement la compagnie Les Fruits Défendus.

Tour à tour, elle adapte, met en scène, joue, notamment d’après l’oeuvre de Federico García Lórca et la vie d’Antonin Artaud.
Elle a été formée à l'École de mime Decroux.

Elle intervient fréquemment dans les écoles, hôpitaux, ZEP et maisons de quartiers pour animer des ateliers théâtraux auprès des jeunes.
Stéphanie est également artiste-peintre et plasticienne.

 

 

José Luis ROIG (notre premier metteur en scène, trop tôt disparu)

D'origine hispano-argentine, sa formation et son parcours étaient un mélange de l’esprit stanislavskien, le clown, l’actor studio, le théâtre de rue, les cultures amérindiennes et sa propre expérience de vie, entre l’Amérique latine et l'Europe, à cheval entre plusieurs cultures. Il transitait entre la comédie et le théâtre anthropologique; en Espagne il abordait des textes classiques . En France il jouait dans des spectacles de Virgil Tanase, de comédie musicale, des spectacles jeune public, en solo ("Blanc-Bleu-Ciel", "A Ciudad Juarez le Diable n’aime pas les Femmes"), le théâtre américain et des textes contemporains. Dans le cinéma dans plusieurs films, séries et programmes de TV : "Tous les Soleils" (Philippe Claudel), "Zim and Co" (Pierre Jolivet), "Capitaine Casta" (Joyce Bunuel), "Los Pueblos de Juan", "Déjà Vu", "Le Chômeur de Tro", "Matricule 123" (Cédric Cirotteau), "Nous ne sommes pas des Saints" (Nicolas Ragni), "Un si Beau Voyage"(Khaled Gorbal) et dans "Hippocrate" de Thomas Lilti. Il jouait en tournée dans "Amours de Don Perlimplin avec Belise dans son jardin" de Federico Garcia Lorca, mise en scène de Dolores Lago Azqueta, au moment de sa disparition en juin 2015.

 

Ils ont joué avec nous

20ce2d12-4a60-495c-b437-6e8156adbde8.jpg

Bénédicte BEAUJEUX
À 19 ans elle quitte sa côte d’azur natale pour venir à Paris et obtenir un diplôme de scripte au conservatoire libre du cinéma français, en 1993 elle rejoint la troupe de comédiens amateurs d’Irene de Crozefon à St Germain-des-Près elle y joue une vingtaine d’années du Feydeau (Femme la mère de madame, Tailleur pour dames, Léonie est en avance), Brecht (l’Opera de 4 sous, Mère courage, La noce chez les petits bourgeois), Tchekhov (La demande en mariage), Musset (À quoi rêvent les jeunes filles), Minyana (Inventaires), Durringer (Chroniques), Ionesco (La leçon), Bedos Daumier (La drague), Zouc (La fourmi), Guitry (La jalousie) et Reverho (Petit déjeuner compris). Pour ces rôles elle perfectionne sa voix de soprano auprès de Nathalie Dupuy coach vocal à la Compagnie Théatralala et au studio Alice Dona à Bobino elle aborde le vaste répertoire de la variété française des années 20 à nos jours. Elle intègre également de 2000 à 2002 le théâtre d’improvisation playback théâtre de Jonathan Fox avec la troupe Du bouche à oreille de Montreuil.
En 2013 elle joue Lagarce (Les prétendants) au théâtre de Ménilmontant avec la compagnie Lizart. De 2014 à 2016 elle se forme au clown auprès des clowns de Pan.
Auteure elle écrit et joue deux comédies burlesques "Coloc et cie" (1995), "Rosy et Betty sont de sortie" (2000).Forte de ces expériences elle devient bénévole chez les petits frères des pauvres au secteur précarité et crée Musicauris (atelier de musicothérapie). Saison 2021.

Olivier Chatain

Olivier CHATAIN

À commencé le théâtre en amateur, en s'inscrivant en 1987 aux ateliers des Amandiers de Paris ("parce qu'il y avait de la lumière et des filles"). S'ensuivent deux projets, le goût du théâtre et de la représentation.
Après une longue mise en parenthèse due a des raisons professionnelles, il est de retour en scène depuis 2008 en essayant de diversifier au maximum les projets - aboutis ou malheureusement interrompus - comme par exemple  "Les histrions" de Marion Aubert, "Les joyeuses commères de Winsor" de Shakespeare, 'Monsieur Brotonneau" de Robert de Flers, "La chair humaine" de Henry Bataille...
Olivier a déjà été acteur de l'Arbre Sec : en 2012 il jouait dans la pièce "Oncle Vania" et nous a rejoint de 2017 à 2019. Il aime passionnément le rôle de spectateur au théâtre et au cinéma et s'amuse à l'occasion à jouer l'acteur dans quelques court-métrages.

Mathieu BOLLON

Mathieu fait du théâtre depuis 10 ans, par goût des mots et de de jouer à être un "autre" sur scène.

Il a notamment joué dans "Les sorcières de Salem" d'Arthur Miller, "Marcia Hesse" de Fabrice Melquiot, "Les cahiers de la guerre" et "Le ravissement de Lol V. Stein" de Marguerite Duras ainsi que "La baby-sitter" de René de Obaldia.

Il a été déjà été acteur pendant deux ans 2013-2014 (pour "Sunderland" de Clément Koch et "Du Vent dans les branches de Sassafras" de René de Olbadia) dans la troupe de l'Arbre Sec, puis en 2015-2016.

Parallèlement au théâtre, Mathieu s'adonne à une seconde passion : l'écriture. Il a publié une biographie spécialisée dans le rock pour les éditions Camion Blanc.

IMG_3729.JPG

LAURENT GARNIER

C'est à l'âge de neuf ans que Laurent découvre le théâtre auprès de la compagnie Orphéon, dans le petit village de Cuers, dans le Var. Après avoir connu maintes troupes durant ses études, notamment La Pieuvre avec qui il pu jouer "Cher Antoine" de Jean Anouilh, il décide de s'installer à Paris pour suivre une formation professionnelle aux Cours Florent, puis auprès d’Oscar Sisto. Chez ce dernier, il perfectionne sa technique d'acteur, mais travaille aussi l’écriture dramatique par le biais de courts-métrages et d’études sur des auteurs tels que Victor Hugo, Michel Vinaver, Israël Horowitz, Sacha Guitry ou encore Tennessee Williams, dramaturge qui deviendra l'une de ses références dans l'écriture, de par ses codes et ses symboles. En tant que comédien, Laurent a pu s’illustrer dans des pièces comme "Les râtés de l’éternité" de Jeanine Worms, "Un Caprice" de Musset, "Du Vent dans les Branches de Sassafras" de René de Obadia ou encore "Enzo" une co-écriture avec Benjamin Brossier.

Enzo sera un véritable déclencheur en terme d'écriture, car sa collaboration avec Benjamin Brossier et le metteur en scène José Luis Roig, lui a appris à peaufiner son écriture et à développer son goût de la recherche, de la documentation et de l’investigation. Il écrira alors "Maïra" et L'"Astraya" ses seconde et troisième pièces qu'il décide de mettre en scène. En parallèle, il continuera de jouer dans dans la comédie "Dis lui toi que je t'aime" de Sébastien Falgoux qu'il jouera à Paris, Angers et Perpignan, ainsi que "MacBeth" de Shakespeare mis en scène par Terry Misseraoui tout en continuant d'écrire puisqu'il fera éditer son premier roman, "Moytura". Il réalise aussi un moyen Métrage, "Eugène", visible sur Youtube, et une Web bd, "Endenia", qu'il éditera plus tard sous forme de mini-roman. Et l'aventure est loin de s'arrêter là... Il a été dans la troupe de l'Arbre sec de 2012 à 2015 et est revenu jouer en 2021.

IMG-20191104-WA0000.jpg

Jean-Baptiste LEBRUN
"L'aventure théâtrale" de Jean-Baptiste a démarré en 2007 avec Pierre Grandry, comédien qu’il
connaissait depuis tout petit, en incarnant le rôle d’un jeune dans "Histoires d’alliances". Très enthousiaste de cette 1ère expérience, Jean-Baptiste a joué ensuite dans "L’article 330" de Georges Courteline, puis "Boulingrin". Dans l’association Média spectacles, il a joué dans "La nuit à l’envers" de Xavier Durringer, "L'affaire Chapel" et "L'atelier volant" de Valère Novarina. Jean-Baptiste a joué avec Stéphanie Fumex dans "Copi ou l’homme fou", "Je suis un roi" de Daniil Harms, "6 personnages en quête d’auteur" de Luigi Pirandello. Puis dans "La vérité".
Jean-Baptiste a joué dans 2 pièces en 2018 et 2019.

Danielle COUIGNOUX

​Danielle a commencé le théâtre il y a 6 ans car cette activité la tentait. Cette découverte a été un très grand plaisir : exprimer ses émotions, avoir des ressorts comiques ont été des moment forts et une joie toujours renouvelée depuis ! Elle a notamment suivi des cours auprès de Médiaspectacle où elle a apprécié joué dans "Le songe d'une nuit d'été" de William Shakespeareet un extrait de "Oh ! Les beaux jours" de Samuel Becquet, dans "Le Bourgeois Gentil'homme" avec la Compagnie Candela et dans d'autres pièces comiques et humoristiques comme "Le Gros chagrin"...

​C'est la metteure en scène de la troupe de l'Arbre Sec qui avait proposé sa candidature pour la saison 2015-2016.

Elle a redécouvert une passion d'enfance depuis sa retraite et pratique la peinture à l'huile intensément.

Sylvain HERRY
Il a commencé le théâtre et le travail de comédien en 1996 dans les cours d’Arts dramatiques de Romainville avec Nathalie Séliesco (apprentissage rigoureux sur des bases de théâtre classiques).

En 2001, Sylvain crée une première compagnie indépendante Les Planches qui brûlent qui monte et joue  un premier spectacle musical en 2002 "Prévert pèle mêle". Il rejoint parallèlement La Compagnie du message, compagnie de théâtre amateur dépendante de La Poste (existant depuis les années 40) qui possède un esprit sélectif, très formateur et professionnalisant (un jury professionnel indépendant décide de l’intégration), qui lui a permis d’aborder des répertoires et personnages riches pendant sept années. Dans cette troupe il joue notamment dans "Le songe d’une nuit d’été",  "les sorcières de Salem", "Noce de Sang", "La cruche cassée"…

Entre temps Sylvain fait du théâtre avec le metteur en scène (décédé  en 2014) Jean-Pierre Frémont au théâtre Ménilmontant et joue dans en 2003 dans "La Valise" adaptation de Plaute, et en 2004 "la Guerre de Trois n’aura pas lieu" de Giraudoux. Ayant toujours été intéressé  par la théorie du jeu d’acteur et du théâtre, il décide en 2008 de prendre son indépendance et crée la compagnie L’équinoxe de printemps et se lance dans la mise en scène et l’organisation de spectacle. Il a monté et joué "les Caprices de Marianne" en 2009-2010, en 2011 "Roberto Zuco", en 2012 "la Mouette". En 2013, il a travaillé sur deux pièces de Feydeau.

Il rencontre et intègre la troupe de l’Arbre Sec (par le réseau d'amis comédiens amateurs), qu’il trouve sympathique et sérieuse. Il a joué avec l'Arbre Sec, en 2014 et 2015, et est revenu en 2021.

Kristen LE LIBOUX

Kristen découvre réellement le théâtre assez tard, lors de son arrivée à Paris à 22 ans pour ses études. Passionné par le café-théâtre autant que par les grandes scènes nationales, il s'inscrit alors à divers ateliers de formation comme celui de Françoise Kerver et le Cours Cochet. En parallèle, il travaille avec plusieurs compagnies : on a pu notamment le voir incarner Coelio dans "Les Caprices de Marianne" de Musset avec la troupe de l'Équinoxe du Printemps, ou jouer dans "Les Liaisons Dangereuses" de Laclos ou dans "Mais n’te promène donc pas toute nue !" de Feydeau.
Il a été acteur de l'Arbre Sec en 2011 : il jouait le dépressif Howard de Central Park West (Woody Allen) et pour la saison 2017-2018.

Sophie CAMBOUNET

A découvert les joies du théâtre dès l'âge de 12 ans lors des ateliers théâtre du collège et du lycée. Plus tard, elle continue sur Paris en jouant dans des pièces à caractère comique "La puce à l'oreille" de Feydeau, "Le mandat" de Nicolai Erdman en passant par Goldoni et sa "Femme fantasque" en 2009. Cette même année, elle participe à la pièce "La clé", premier projet de l'arbre sec, dont elle rejoindra le bureau à la suite de cette jolie expérience.
Ainsi, jusqu'en 2015, Sophie a participé à tous les projets de l'Arbre Sec en s'investissant aussi bien côté scène que dans la mise en place opérationnelle.

Sophie s'est lancée dans sa deuxième passion : la musique. Elle aime composer des ballades piano/voix à ses heures perdues et chante dans un groupe de pop/rock. 

Paul TALLIO

Paul a découvert le théâtre au collège en intégrant la troupe de son établissement. Cette troupe était dirigée par Michel Frappart, un professeur exigeant qui leur a enseigné les rudiments du théâtre avec toute la passion qui l'animait.Cette passion, il l'a transmise ! Après le lycée, l'aventure pouvait continuer au sein d'une troupe amateur. Paul continua quelques années avec cette troupe, approfondissant sa connaissance du théâtre.

Les obligations universitaires l'ont conduit sur d'autres chemins, mais sans pour autant mettre le théâtre aux oubliettes. Ariane Mnouchkine, Pippo Delbono, François Rollin, ont été autant de points de contacts avec le théâtre pendant cette période sans monter sur les planches. L'envie et la passion étant toujours là, il avait rejoint la troupe pour la saison 2015 pour jouer le personnage

de Nico. Il est reparti dans sa région natale.

RACHEL_TSB_22.jpg

RACHEL MUNIZ

Rachel est née à Nîmes en 1985. Après une licence de psychologie, un master en communication et une dizaine d’années passées dans la communication, elle décide de tout quitter pour devenir comédienne. Passionnée des arts depuis son plus jeune âge, elle s’est formée au chant, au théâtre, à la voix off et au doublage. Fille de musicien et écrivain, elle baigne dans la musique et les mots depuis l’enfance. Elle écrit, compose et interprète pour ses projets personnels et monte son groupe de rock indépendant. Pendant 8 ans, elle fait de nombreux concerts, enregistre un album et auto-produit un EP. Elle se forme en théâtre aux Ateliers Blanche Salant puis rejoint en 2020 les cours Acquaviva directement en dernière année. Elle rejoint différents projets artistiques, où elle a la chance de monter sur scène dans deux comédies "Lysistrata" et "Open Bed". Elle écrit actuellement sa première pièce" J’ai soufflé fort une tempête" où elle incarnera le rôle principal et interprétera des chansons de sa création.
Saison 2021.

Tristan MÉNINGAND
Tristan a commencé la pratique du théâtre amateur, en 2013, en s’inscrivant au cours Médiaspectacles. C'est son frère qui lui a transmis cette passion : à force de venir le voir jouer, il a finalement eu envie - lui aussi - de "se jeter à l’eau". Ce qui lui plaît le plus dans le théâtre, c’est l’aventure humaine, l’élaboration et la réalisation d’un projet collectif. Il a  joué notamment dans "Une demande en mariage" de Tchekhov,  "Six personnages en quête d’auteur" de Pirandello (celle-ci sous la direction de Stéphanie Fumex). Une de ses plus belles expériences fut de participer à la création d’une pièce franco-japonaise "Leurs Déclarations", à la Cité Universitaire, dirigée par Hana Ohara. Stéphanie Fumex l'avait eu comme élève 2 ans et l'avait recruté. Il a joué en 2017 et 2018 avec l'Arbre Sec. Il est passionné par l’histoire de l’art.

Aurèle DAUVERCHAIN

Après des études littéraires et un début de carrière dans l'édition, c'est à 30 ans qu'elle décide de se consacrer au théâtre. 

De belles rencontres lui permettent de rapidement monter sur les planches.

Le comédien Francisco E Cunha est son professeur et premier metteur en scène. Elle poursuit sa formation au studio Pygmalion et participe à différents stages de théâtre. Fani Carenco, auteur, metteuse en scène et comédienne l'emmène à Avignon avec ses créations "Ce soir j'ai commencé à midi" en 2010 et "inCURablE" en 2011.

Aurèle rejoint parallèlement une troupe pour créer "Racine par la Racine" de Serge Bourhis, présenté également en 2010 à Avignon.

À partir de 2012 elle travaille avec Lilian Lloyd, auteur et metteur en scène, un nouveau projet est en préparation pour le printemps 2016.

Elle a répondu à l'annonce de l'Arbre Sec en 2015 pour un rôle et a joué une saison avec l'Arbre Sec.

 

138997868_454022792265330_80898086573177

PAULINE DELPIERRE

Après 4 ans de conservatoire et 3 ans d'ateliers théâtre, elle est partie à Paris, son Bac L en poche, pour rejoindre l'école de théâtre des enfants terribles et la licence d'étude cinématographiques de Paris Diderot, obtenue en juin 2018.
Elle a joué dans plusieurs court-métrages, réalisé et monté des making-of. Elle a été scripte, costumière ou encore maquilleuse sur divers tournages de court-métrages.
Elle avait intégré l'Arbre sec en 2021.

Laure GORIN
Laure a plongé dans la découverte du théâtre dès 4 ans, en voyant des pièces avec une tante actrice amateur et une mère passionnée de théâtre. Elle a fait du théâtre à 15 ans en ateliers et en colonie.
En 2014, elle décide de reprendre cette activité et revient au théâtre pour le plaisir de se confronter à des personnages différents et variés. Elle a joué dans un medley de Danil Harms et dans Pirandello.
Stéphanie Fumex l'a eu comme élève et l'avait recrutée en 2018 pour une saison.
Elle a pratiqué la danse pendant 10 ans, enfant.

Didier ERIO 

Didier n’a aucun souvenir sur l’origine de son amour pour le théâtre et le cinéma tellement ils sont lointains... Dès la primaire, le théâtre faisait partie de sa vie (plus que ses études).
Ses parents l’autorisaient, quand il n’y avait pas école le samedi, à regarder à la télévision la célèbre émission "Au Théâtre ce soir". Adolescent, il était tous les vendredis soirs devant son poste… Une jeunesse bercée avec Molière, Feydeau, Labiche, Courteline, Marivaux et les célèbres pièces de Barillet et Gredy, Anouilh etc… Didier adore le cinéma, celui d’Audiard pour les films français et de la vague "Actors Studio" pour les films américains.

À l’âge de 17 ans, il intègre à Paris les cours de "l’Actorat" créés par Jean-Paul Vuillin qu’il a comme professeur de cinéma et de Alice Sapritch comme professeur de théâtre. Il poursuit depuis 35 ans sa passion d'abord en tant que comédien amateur puis professionnel. Il a animé des ateliers théâtre et signé quelques mises en scène dans sa banlieue. Il est heureux d’avoir transmis le gout de la comédie à son fils et fier que ce dernier ait intégré les cours Florent.
Il a été recruté par Claire et le metteur en scène José Luis Roig en 2014 - qui le connaissaient - pour la troupe de l'Arbre Sec pour 2 saisons, de 2014 à 2016.

Philippe LAFFON

Après avoir découvert le théâtre dans ses jeunes années, Philippe a décidé de reprendre sa passion vers la fin de sa carrière d’enseignant.

Il a alors pris  des cours avec la comédienne professionnelle Françoise Lorente, puis poursuivi sa formation par des stages.

Ensuite Philippe rejoint différen-tes troupes et joue dans "l’Atelier" de Grumberg, "Sous les pavés, la crise" de Ericda, "Quand épousez-vous ma femme" de Jean Luc Conti, "L’avare" de Molière, "Tailleur pour dames" de Feydeau, "Les méfaits du tabac" de Tchèkhov, "Débrayage" de Remi Deos...
Il a répondu à l'annonce de l'Arbre Sec en 2015 pour un rôle et a joué une saison.

IMG-20200122-WA0000.jpg
sarah.jpg

Diane MORELLI et Sarah MARTIN
ont répété avec nous en 2019-2020, pour des rôles dans "La milliardaire".
Elles ne sont pas restées jusqu'aux représentations, vu ces années COVID singulières, et pour des raisons personnelles.

Fatou NDIAYE

Fatou a pris le goût du théâtre avec son professeur d'anglais au Bangladesh, vers 15-16 ans (une représentation était organisée chaque année pour les parents). Elle a ensuite joué quelques rôles à l'université, mais le quotidien, les études puis l'entrée dans le monde du travail ont eu raison de cette activité. Installée en France, elle décidé de renouer avec le théâtre en rejoignant la troupe de 13 en scène  et jouera dans "Et ma femme dans tout ça", "Attention aux vieilles dames rongées par la solitude". Elle est heureuse d'incarner plusieurs personnages et ça l'amuse de vivre dans la peau d'autres personnes pour un instant.

Elle a été retenue pour un rôle dans l'Arbre Sec pour la saison 2017-2018.

Elle pratique le yoga et la peinture également.

Sophie DEBUSSCHERE

Sophie a découvert le théâtre et s'est impliquée dans une troupe municipale, dans le Nord, vers 11 ans. Cette passion grandissante l'a amenée à venir sur Paris pour faire des études de théâtre en 2003 et elle a participé parallèlement à des troupes amateurs. Elle s'est essayé également à des courts-métrages et, même si elle a apprécié cette expérience, le théâtre et ses planches, plus proche du public, correspondait mieux à sa vision du jeu d'acteur et son envie de partage avec les gens.

Sophie avait participé au projet de 2012 de l'Arbre Sec "la rose tatouée", où elle avait été recrutée pour jouer Sérafina (le rôle principal). Elle revient dans la troupe en 2014. 
Parmi les pièces dans lesquelles elle a joué - dont des créations originales- nous pouvons citer "Vol au dessus d'un nid de coucou" où elle interprétait Miss Rashed. 
Sophie a fait plus de sept années de danse en passant de la danse classique au modern-jazz, sans oublier les danses latines telles que la salsa ou la kizomba. Elle a également chanté dans une troupe semi-professionnelle de comédie musicale et dans un groupe amateur de soul/funk. Elle est surnommée Soso au sein de la troupe. Elle est partie vivre en province.

 

Nicolas SANSON

Nicolas fait du théâtre depuis 10 ans parce que pour lui "la vraie vie est sur scène".
Il a joué notamment dans "Les femmes savantes" de Molière, "le Ministre Japonais du commerce extérieur" de

Murray Schisgal, "Le souper" de Jean-Claude Brisville...
La présidente de l'Arbre Sec avait déjà joué avec lui et l'a recruté pour la saison 2017-2018.
Nicolas a changé d'orientation professionnelle et se consacre désormais totalement à sa passion de comédien.

En raison de soucis de santé, Nicolas n'a fait que la1ère représentation et avait été remplacé par Sylvain pour les autres représentations.